Billets d'humeur

1er Billet d’humeur 2021

Écouter l'article

Publié en page d’accueil le 03/01/2021

Bonjour,
Ce 1er billet d’humeur pour vous présenter le nouveau site internet de la Section Syndicale CFDT de l’APCA, financé par le SFSA CFDT (Syndicat
Francilien des Services à l’Agriculture), je serai bien sûr à votre écoute pour le faire évoluer ou y mettre des informations que vous souhaitez communiquer à l’ensemble de la Section. Dans le cadre du chantier sur la communication syndicale, la Direction Générale de l’APCA, par l’intermédiaire de son Secrétaire Général, Mr Christophe HILLAIRET, celui-ci s’est engagé à faire connaitre ce site à tous les collaborateurs de l’APCA. En effet, lors de la 1ère commission paritaire, j’ai fait remarquer que les panneaux syndicaux, mis en place à l’APCA, n’étaient plus appropriés pour faire partager de l’information syndicale du fait que plus de 50 % du personnel est délocalisé. L’année 2020 fut une année catastrophique sur le plan sanitaire avec le Covid, mais également sur les missions syndicales. En effet 4 chantiers auraient dû être traités et signés en 2020. Cette 1ère année de ma mission de délégué syndical CFDT fut très constructive même si tous les chantiers commencés en 2020 n’ont pas abouti. Force est de constater qu’il faut être fort mentalement pour négocier avec la Direction Générale de l’APCA, mais surtout il ne faut pas être seul. J’ai le soutien des représentants du personnel de l’APCA que je consulte très souvent et que j’informe régulièrement de l’avancé des chantiers syndicaux. Mais je ne suis pas le seul délégué syndical à travailler et négocier. En effet, Marie Pantaléon, déléguée syndicale CFE-CGC, et moi-même travaillons en toute confiance. Nous arrivons souvent à un accord sur la vision de finalité de chaque. chantier.

Bilan sur les Chantiers :

Sur le TAD : L’APCA a fait pression pour que nous signions un accord de
prolongement de l’accord actuel. Ils refusaient d’aller dans notre sens et n’écoutaient aucun de nos arguments. J’ai trouvé qu’ils étaient obtus et qu’ils ne nous écoutaient pas pour augmenter le nombre de jours. Les seuls arguments qu’ils mettaient en avant n’étaient que sur des problématiques parisiennes.

– Sur les Astreintes : Nous, délégués syndicaux, avions finalisé notre copie dès la fin juin pour un accord qui devait être signé fin de l’année. Encore une fois nos travaux n’ont été pris en compte que très récemment par l’APCA. Le document finalisé par l’APCA pour signature nous a été proposé le 27/11/2020 mais avec des conditions financières qui ne nous convenaient pas. Nous avons fait une contre-proposition le 4/12/2020 et j’ai envoyé la proposition finale le 18/12. A ce jour je n’ai aucun retour.

– Référentiel métier : Depuis le 1er janvier 2019, il existe 2 référentiels métier à l’APCA (APCA Historique et DNSI). Le travail des délégués syndicaux est de les fusionner. Nos travaux ont été rendus dans les délais. Après consultation et discussion avec les représentants du personnel, il a été décidé de ne pas les signer dans l’état. En effet il avait été convenu dans l’accord signé en décembre 2018 qu’il devait y avoir des réunions de travail entre les représentants du personnel et l’APCA. afin d’évaluer cet accord et le faire évoluer. Cependant il n’y a eu qu’une réunion en 2 ans. La cellule de négociation de l’APCA n’avait pas mandat pour toucher aux indice de Bases. Le 21/12 l’APCA a été avertie de notre refus de signer en l’état

– Communication syndicale : L’APCA voulait repousser ce chantier en 2021, mais lors de la commission paritaire avec le(s) Elu(e)s, Monsieur HILLAIRAIT a donné son accord pour qu’une fois le site internet finalisé, l’information sur ce nouveau moyen de communication aux collaborateurs soit diffusée via le mail : [email protected] . Si vous n’êtes pas membre de la section syndicale CFDT mais que vous lisez ce billet d’humeur c’est que parole aura été tenue.

Lundi de Pentecôte :  Les chambres d’Agriculture ne sont pas assujetties à la perte de ce jour, et dans le groupe Chambres les pratiques ne sont pas équitables. Certaines Chambres ne débitent pas de RTT et maintiennent la pentecôte en jour férié. Mes arguments ont été envoyés à Monsieur DUBOURG, mais je n’ai aucun retour à ce jour. Une relance est prévue en 2021.

Je suis pressé de voir comment vont se dérouler les futures négociations en 2021, suite au changement de Directeur Général.

Je vous souhaite une bonne année 2021, et je reste à votre écoute.

Fabien DEQUAIRE
DS FGA-CFDT

Bouton retour en haut de la page